PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
511 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Textes des vidéos

Lors du développement de Diablo II, j'ai reçu un mail de Vincent. Celui-ci m'a expliqué que lui et son frère sont sourds et que cela leur empêchent de profiter pleinement de l'histoire si les vidéos et le jeu ne sont pas sous-titrés en français. Si cela a été fait en ce qui concerne le jeu en lui-même où les textes des NPC apparaissent sur l'écran, les vidéos ne sont pas sous-titrées, même si la demande avait été faite à Blizzard et Havas (renommé depuis Vivendi). Ceci leur empêche donc de profiter au maximum des superbes vidéos de DiabloII. J'ai donc décidé de retranscrire les textes des vidéos du jeu (extension comprise). Ces textes serviront également à ceux qui possèdent la version originale du jeu et qui ne comprennent pas les dialogues.

Lorsque vous voyez écrit "Voix off", cela veut dire que la personne ne s'adresse pas directement à quelqu'un, mais raconte l'histoire.

Si vous êtes un peu perdu dans l'histoire de Diablo II, vous pouvez lire cet excellent texte qui a été rédigé par Fenix61 sur le forum il y a quelques temps. Il y explique l'histoire de Diablo et de Diablo II.


La Plainte de la Soeur (Acte 1)

On voit un homme en soutane entrer dans une cellule. Marius, l'homme couché sur le sol, est apparemment apeuré.

- L'homme en soutane : Alors Marius, je te trouve enfin.

- Marius : Tyrael ! Mais oui...c'est vrai. Je vous reconnais... vous...vous...vous ne pouvez montrer votre visage...C'est eux...ils nous surveillent...

- L'homme en soutane : Je te cherche depuis bien longtemps, Marius. Je commençais à croire que tu ne voulais pas que je te trouve.

- Marius : Ho, pardon Tyrael, pardon. Ce n'était pas ma faute.

- L'homme en soutane : Pas ta faute ? Vraiment Marius...mais de qui serait-ce donc la faute ?

- Marius : C'était le rôdeur. Oui ! C'était...c'était lui...le rôdeur.

On se retrouve maintenant dans une taverne plutôt glauque.

- Marius (voix off) : Mon séjour à la citadelle des rogues semble si loin déjà. Je cherchais à fuir mes souvenirs en compagnie d'autres exclus dans la montagne, au-delà de la porte de l'orient.

Un serveur s'approche alors vers Marius.

- Serveur : Que désirez-vous ?

Marius ne répond pas.

- Marius (voix off) : Je m'efforçais de ne pas dormir car mes rêves me plongeaient dans le souvenir...Je me rappelais le monastère et le mal qui l'avait emporté. Rêve ou réminiscence, mon esprit était brouillé, confus.

Le rôdeur apparaît alors dans la taverne. - Marius (voix off) : Ces démons maléfiques m'avaient donc poursuivit jusqu'ici. Comment m'avait-il trouvé ? C'était donc lui, cet homme brisé, à peine capable de supporter le fardeau de sa propre épée, qui m'avait effrayé au point de me retrancher ici.

Le rôdeur commence alors à frapper sur le sol avec son épée.

- Marius (voix off) : Il semblait lutter...lutter pour contenir les démons qui le possédaient. Mais en vain...

Le rôdeur ne se contrôle alors plus du tout et les monstres apparaissent petit à petit.

- Marius (voix off) : Je regardais, persuader que la folie m'avait emporté...terreur, de destruction, le mal en personne. Comment l'expliquer ? Ces démons s'étaient échappés de mes songes ou de la carcasse du rôdeur ?

Il s'en suit alors le combat entre les villageois et les monstres. Une fois le combat terminé, le rôdeur entre dans les flammes et s'en va en chuchotant : "Marius".

- Marius (voix off) : Je le suivis. Pourquoi ? Je l'ignore. Réalité et cauchemar parfois se confondent. Mais je sais que je ne pu résister à son appel. Je devais le suivre, et nous partîmes ensemble vers l'orient...toujours vers l'orient.


Voyage dans le Désert (Acte 2)

Vision du désert.

- Marius (voix off) : Nous avançâmes vers l'orient, par-dessus les dunes à travers le désert des terres brisées. Jour après jour, mon compagnon de route me comptait son histoire, ses exploits de guerrier. Il me parlait aussi du terrible secret, du noir fardeau qu'il portait en lui. Notre périple à travers ces étendues arides dura une éternité et je perdis la notion du temps. Mais il me semblait qu'un grand nuage, sombre et terrifiant, suivait chacun de nos pas. Enfin, du sommet de la dernière dune, nous vîmes notre destination, la belle cité de Lut Gholein, sertie tel un joyau par un océan scintillant. Nous établîmes notre camp. Etait-ce la douceur du vent des sables ou la lente musique des vagues. Cette nuit là, pour la première fois depuis des semaines, je m'endormis et le rêve me revint. Et de toute évidence, ce n'était pas le mien. Je recevais la vision d'un homme exceptionnel : le mage Tal Rasha. Vous étiez là aussi Tyrael, je me souviens vous avoir vu dans mon rêve.

Toute la scène se déroule en même temps que les explications de Marius.

- Marius (voix off) : Les compagnons du mage avait capturé le terrible démon Baal, le seigneur de la destruction qui répandait le mal sur la terre. Ils entreprirent de l'emprisonner au coeur d'une pierre sacrée. Devant l'échec de leurs multiples tentatives, Tal Rasha se sacrifia. Il décida de faire de son propre corps la prison du démon. Il ordonna à ses compagnons de l'attacher dans une tombe puis de l'enterrer à 1000 pieds sous le sable pour qu'il pu combattre le démon à tout jamais.

Marius se réveille.

- L'homme en soutane : Maintenant, tu sais tout Marius.

Note : Ici, une petite phrase n'est pas disponible dans la version française du jeu. Dans la VO, juste après avoir dit "Maintenant, tu sais tout Marius", l'homme en soutane ajoute : "This is my brother" (c'est mon frère). Merci à beWRage et Afeab pour l'info !

On voit ensuite la ville de Lut Gholein en pleine journée.

- Marius (voix off) : Le lendemain, nous prîmes le chemin de Lut Gholein. Je n'avais pas la moindre idée alors des horreurs que j'allais y trouver.


La Jungle de Mephisto (Acte 3)

- Marius (voix off) : Mon compagnon s'engouffra dans le tombeau humide et sombre. Il semblait soudain plus fort. JE restais un instant entre l'ombre et la lumière, hésitant. Si j'avais pu écouter ma raison, jamais je n'aurais franchi le seuil de cet endroit. Mais comment résister.

On voit le rôdeur et Marius descendre des escaliers.

- Marius (voix off) : Nous descendîmes lentement vers la crypte. Mon compagnon changeait progressivement. Il semblait de plus en plus fort. L'obscurité me rendait presque aveugle mais lui avançait d'un pas assuré. Nous arrivâmes dans une vaste salle...

Le rôdeur se transforme alors petit à petit.

- Marius (voix off) : Je compris alors quelle avait été ma méprise. Mon compagnon ne devenait pas plus fort, mais il perdait ce qui lui restait d'humanité.

On voit alors un démon enchaîné.

- Marius (voix off) : Il se déplaçait avec la vivacité du démon et puis...vous êtes apparu.

Apparition de Tyrael.

- Tyrael : Nul ne libèrera le monstre enfermé ici. Personne...pas même vous.

Il s'en suit alors le combat entre le rôdeur et Tyrael.

- Baal, enfermé dans le corps de Tal Rasha : Regardez ce qu'ils m'ont fait. Libérez-moi, je vous en prie.

Marius enlève alors la pierre du démon.

- Tyrael, qui se retourne alors vers Marius : Non pas, ça ! Idiot, le destin du monde était entre tes mains. Tu n'as aucune idée de l'ampleur du désastre que tu viens de provoquer. Va à Kurast, la cité orientale. Dans le temple de la lumière, la porte de l'enfer est ouverte. Trouve le courage de traverser cette porte, Marius. Apporte la pierre au forges infernales pour qu'elle soit détruite. Va, cours, prends la pierre et cours !

Marius sort ensuite en courant.

- Marius (voix off) : Quel choix me restait-il ? Courir...


L'entrée en Enfer (Acte 4)

On voit maintenant Marius en mauvaise compagnie, je pense qu'on peut le dire :)

- Marius (voix off) : Je suivis vos instructions, Tyrael. Je me rendis au temple du Zakarum. Là, au plus profond des entrailles du temple, je trouvai réuni une bien sombre assemblée : le rôdeur, Tal Rasha et le démon qui ne pouvait être que le Seigneur de Haine en personne : Mephisto. La voix que j'entendis alors me transperça le coeur de mille aiguilles.

- Mephisto : Mes frères, nous voilà enfin réunis. La porte infernale est prête. L'heure de la victoire absolue est arrivé. Que s'ouvre la voie de de l'enfer. Ainsi, le mal autrefois défait s'élèvera de ces cendres. Prenant une apparence humaine, il se mêlera à la foule des innocents et enfin la terreur consumera tous les misérables qui peuplent la Terre. Une pluie de flammes envahira le ciel, les océans seront rouges de sang, partout le mal triomphera de la vertu, la création tout entière tremblera contre l'invincible vague infernale.

- Marius (voix off) : Jamais mortel n'aurait du voir ce que je vis alors.

Le rôdeur se transforme alors en Diablo.

- Mephisto : La porte est ouverte. Va maintenant, ouvre la voie cher frère. Tu seras l'artisan de notre victoire Diablo, que la terreur infernale annonce notre retour.

On voit ensuite Diablo qui entre dans le portal.

Note : Dans la version originale du jeu, la discussion est légèrement différente. Après la voix off de Marius, Mephisto annonce : "The gate stands ready" (La porte est prête). Une fois que le rôdeur commence à se transformer, Mephisto continue en annonçant : "Now, my little brother, the time has come to assume your true form" (maintenant, petit frère, le temps est venu de montrer ton vrai visage). Une fois la transformation terminée, Mephisto ajoute : "Arise Diablo, Lord of Terror" (A toi Diablo, Seigneur de la Terreur). Diablo se dirige alors vers la porte et Mephisto termine son discours, le même présent dans la version française du jeu. Merci à MetalGear pour cette information !


Fin de la Terreur (Epilogue du jeu original)

- Marius (voix off) : J'ai appris bien plus tard sa défaite.

On voit alors la mort de Diablo.

- Marius : Les pierres d'âmes furent détruites aux forges infernales. Mais il en resta une...C'est fini Tyrael, j'ai échoué, je n'ai pas...je n'ai pas passé la porte. Je m'en veux Tyrael, pardonnez-moi...

L'homme en soutane s'approche ensuite de Marius.

- L'homme en soutane : Marius...Donne moi la pierre et tu seras pardonné...Donne-là moi Marius.

- Marius : Tenez, tenez, tenez, tout se termine enfin Tyrael. Regardez ce que la pierre a fait de moi.

- L'homme en soutane : Tu n'as pas échoué vieil homme, tu n'as fait qu'obéir à ton destin... Au fait, je ne suis pas l'archange Tyrael...

- Marius : Baal...Non...Non, non, non, non, non...

Marius se met finalement à pleurer.

- Baal (l'homme en soutane pour ceux qui n'ont pas suivi hehe) : Tu as bien agis, je crois que tu mérites une récompense...

- Marius : Non, Non, je n'ai pas méritez ça...

Baal tue froidement Marius. (Haaaa le rat, on lui fera payer, c'est clair).


A la Recherche de Baal (Acte 5)

On voit tout d'abord quelqu'un, l'un des derniers représentants d'Harrogath sans doute, marchant vers l'entrée du bâtiment. Les portes s'ouvrent devant lui et il semble avoir peur face à l'armée des ténèbres qui se trouve devant lui.

- Représentant d'Harrogath, d'une voix hésitante : Baal...

Les portes se referment ensuite violemment derrière lui.

- Représentant d'Harrogath : Les portes de Sescheron se dressent depuis des temps immémoriaux. Et vous ne les ferez pas tomber aujourd'hui ! Que vos démons partent sur l'heure ! La lumière est notre alliée, nous vous empêcherons d'atteindre le Mont Arréat. Ce que vous convoitez ne sera jamais vôtre !

- Baal : Il suffit ! (Il s'en suit un énorme grondement, dont l'écho est impressionnant). Vos arguments méritent...considération.

Baal lance ensuite un sort qui a pour effet de faire exploser complètement le représentant d'Harrogath. Il ricane légèrement et poursuit :

- Mais il me semble que vos conditions...sont inacceptables.

Baal poursuit alors son ricanement et l'armées des ténèbres peut grâce à lui poursuivre sa route...


Fin de la Destruction (Epilogue de l'extension)

Aucun texte n'est donné dans cette dernière vidéo.

Note : Merci à MetalGear pour son aide concernant la retranscription des vidéos de l'acte 5.



A la Recherche de Baal (Acte 5) - Version originale (par MetalGear)

Musique angoissante (voire oppressante) lorsqu'avance le chef (ou un des derniers représentants du conseil) d'Harrogath (s'agit-il de Ord Rekar ? J'en doute) dans le couloir obscur.

Il murmure "Baal" et les portes se referment déjà derrière lui. Il se tourne alors vers le dernier des 3 démons majeurs, prends son courage à deux mains et s'adresse à lui :


- Baal ! The gates of Sescheron have ... .... beyond memories (je n'arrive pas à tout capter). And you shall not reach them now ! Remove your foul demons from our lands. We stand on the side of Light ! You shall not be allowed to reach Mont Arreat. And that which you seek will not be yours !

Fou de rage, Baal hurle (d'une voix que l'on devine d'origine démoniaque) :

- ENOUGH ! (qui est repris d'un écho assourdissant)

Puis il se reprend, sur un ton assez ironique :

- I shall take your position into consideration.

C'est alors qu'il entame quelques petits mouvement qui s'avèrent être assez fâcheux pour son interlocuteur. Il émet enfin quelques ricanements et lâche avec satisfaction :

Well, it seems your terms ... are not acceptable ! (et ne se retient plus de ricaner avant que ne soit lancée son armée à la charge)

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site Diablo II - JudgeHype : 38.039.890.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.