Mes premières impressions sur le Stress Test

Enfin, ça y est ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que Blizzard nous l'aura fait attendre ce Diablo II Stress Test. Le mercredi 24 mai restera dans la mémoire de nombreux joueurs comme le premier jour où ils ont joué à Diablo II. Ceci ne se sera pas fait sans mal puisque de nombreux problèmes ont entaché cette soirée. En effet, le seul serveur mis à disponibilité pour le téléchargement s'est montré horriblement lent. Toutes les connexions, y compris les meilleurs, s'y sont cassés les dents, du moins si les connexions ont des dents...

Cela s'est heureusement arrangé dans la nuit avec la mise en place de sites miroirs, ce qui a permis à tous de pouvoir enfin télécharger le fameux fichier de 100 Mo (98 pour être précis). Alors, maintenant qu'il est sur mon joli disque dur, que donne DiabloII ?

L'installation s'est parfaitement déroulée. Une fois le programme installé, il fait 102 Mo, soit seulement 4 de plus que le fichier à télécharger. C'est donc à vous de lancer le programme en cliquant sur le joli icône Diablo II. Ha, que d'émotion les amis ;)

Ha oui, j'ai oublié de vous dire que le programme testera votre configuration pour savoir si Direct3D ou le Glide est supporté. De mon côté, je suis équipé d'une TNT2, et le jeu a reconnu la carte sans problème. J'ai utilisé pour cela les drivers beta 5.22. Jusque là, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Diablo II se lance donc sans problème. Pendant le chargement, j'ai eu droit au logo Diablo II et à ceux de Blizzard, comme vous pouvez le voir sur cette image. Me voilà donc sur la page d'acceuil du jeu sur laquelle on peut voir les cinq personnages en arrière plan. L'écran suivant me propose de sélectionner l'option Battle.net, qui est la seule option disponible puisque ce Stress Test ne se joue qu'online. On remarque d'ailleurs que la version actuelle est la 1.02. Je clique donc sur "Battle.net" et le programme vérifie alors mon code d'accès. Il ne me reste ensuite qu'à créer mon account et mon mot de passe, qui existe déjà puisque je l'utilise sur Diablo. L'écran qui suit me propose de sélectionner un personnage ou d'en créer un nouveau. Je rappelle en passant que le barbare est le seul personnage disponible dans le Stress Test. Bah, on va s'en contenter...Une fois le personnage créé, que j'appelle ici Heracles, je dois choisir le Realm sur lequel je vais me connecter. Deux serveurs sont actuellement disponibles : BetaUSwest et BetaUSEast. J'ai choisi BetaUSeast. J'arrive ensuite sur une chatroom de Battle.net. Mais je ne vais pas m'y attarder trop longtemps, il faut absolument que je lance le jeu ;)

Je choisis donc de créer une partie en mettant un mot de passe, histoire d'être bien tranquille et de profiter tout seul de mes premiers pas sur Diablo II, comme un gros égoïste... Ben quoi ?

Après un chargement assez rapide, me voilà donc dans le jeu ! Haaaa, ça fait plus de deux ans et demi que j'attends cela. La toute première impression est plutôt négative...et oui, je me suis dit : "Oulala, c'est plutôt laid !". Il est vrai que le 640*480, ça fait grand, surtout sur un grand moniteur. Mais bon, je ne vais pas me laisser rebuter par cela, je sais très bien que c'est le point qui a été le plus critiqué pendant la beta fermée.

Je commence donc à me balader dans le camp. On voit tout de suite une différence par rapport à Diablo : c'est beaucoup plus animé. Il est bien plus agréable de se balader dans Diablo II que dans Diablo. La carte permet d'ailleurs de se déplacer très facilement puisque tous les NPC sont visibles dès que l'on arrive dans le jeu. Au moins, on ne se perd pas. Après avoir fait le tour des différents NPC, je décide de prendre la seule sortie du camp et d'aller me battre avec cette brute de barbare. En passant, je dois vous dire que les NPC n'ont pas de voix dans la beta, probablement pour réduire au maximum la taille du fichier du Stress Test.

Et c'est là que commence les premières améliorations notables par rapport au premier volet. Bon sang, c'est grand ! On peut se balader longtemps en marchant sans repasser deux fois au même endroit. Et pourtant, il ne s'agit que d'une partie de l'acte 1. Le fait de courir apporte donc un plus non négligeable. Je dirais même plus que s'il était impossible de courir, le jeu serait lassant. Les monstres ne sont pas présents à tous les écrans, ce qui me permet de me familiariser un peu avec l'interface. Les habitués de Diablo se sentiront chez eux. C'est pratiquement la même chose. On s'y retrouve tout de suite. Tout est très intuitif, rien de spécial à signaler. Vous pouvez tout faire à la souris, mais il est bien plus pratique d'utiliser les touches de raccourcis.

Tiens, tout compte fait, le graphisme n'est pas si mal que ça. On s'habitue a un personnage plutôt grand sur l'écran. Mais bon, il faut dire que c'est le barbare, et il est très impressionnant. Vous imaginez Conan le Barbare ? Ben c'est ça, sans le "Conan" :)

Je croise donc mes premiers zombies, qui ne font pas long feu devant mes gros bras et ma petite hache. Je gagne déjà un niveau alors que je ne joue que depuis 5 minutes. Bon, je suis un barbare, je vais donc mettre 4 points en force et 1 en vitalité. Cela me permet de faire plus de dégâts, j'aime bien les combats rapides et sanglants...Au niveau de la skill, j'ai choisi Bash qui me permet de faire plus de dégâts également. Le Stress Test ne me permet l'accès qu'aux compétences de level 1 du barbare, ce qui fait six compétences au total. C'est dommage car le barbare n'a pas de skill spectaculaire à ce niveau là. Me voilà donc reparti à la recherche de nouveaux ennemis. Je tombe ensuite sur des rogues, dont l'âme quitte le corps lorsque je leur porte le coup de grâce, mais aussi de nombreux Fallens. Les Fallen Shamans sont les premiers ennemis dont vous devez vous débarrassez, ils font revivre les monstres morts et vous font donc perdre votre temps et votre énergie. Le barbare s'en sort assez facilement et je ne dois pas boire beaucoup de potions.

Je trouve pas mal d'objets qui me permettent de faire grimper tout doucement ma classe d'armure. Je trouve aussi des javelots, et le barbare ne s'en sort pas trop mal avec eux. Mais franchement, je suis vite revenu à la hache, même si c'est cool de changer un peu. Je continue donc ma balade dans les alentours et continue à faire régner ma loi, c'est-à-dire en liquidant tout ce qui n'est pas humain. Je vous l'accorde, il ne risque pas de rester grand monde, mais bon, il me faut de l'XP. Ben oui, après quelques minutes de jeu, je suis déjà accros et il me faut toujours plus d'expérience, toujours plus de monstres à tuer. C'est exactement le même sentiment que j'avais lorsque je jouais à Diablo. Impossible de décrocher. On a beau dire, mais Diablo II permet de se plonger dans l'action en quelques instants et d'y rester, ce qui a pour effet de vous couper du monde réel. Si si, vous verrez. Mais bon, je m'égare, revenons notre cher Heracles, qui a pris quelques niveaux depuis tantôt.

Je tombe un moment sur un cimetière bien lugubre où se trouvent de nombreux ennemis. Tiens, je dois me rapprocher d'un truc là. Argh, oui, j'avais oublié, Blood Raven doit se terrer tout près. Et effectivement, j'entends tout à coup une voix bizarre et je reçois des flèches de feu. Oui, vous avez devinez, c'est ce cher Blood Raven qui me cherche des ennuis. N'écoutant que mon courage (et peut-être ma folie hehe), je fonce dessus. Tiens, il est malin, si je le touche trop bien, il recule pour mieux m'aligner avec son fichu arc. Mais même si je ne fais pas loin de 150 Kg de muscles, je cours très vite et je le rattrape facilement. Je fini donc, après avoir bu deux potions, à venir à bout de ce boss. Il s'en suivit un très beau spectacle de sons et lumières... En mourrant, il m'a donné un sceptre dont vous trouverez l'image ici. Il ne me reste donc qu'à revenir au campement et à recevoir ma récompense, c'est-à-dire le droit de louer un NPC rogue. Le premier m'est d'ailleurs offert gratuitement. D'après ce que j'en avais entendu dire, cette rogue n'est pas très utile. Et bien, franchement, je dirais tout le contraire. Elle m'a suivie pendant plusieurs jeux et m'a été d'une très grande utilité. Elle peut par exemple envoyer des flèches de glace pour ralentir les ennemis et ne rate que rarement se cible. En extérieur, elle n'a aucun mal à me suivre et reste toujours dans le même écran que moi. Par contre, lorsque je suis entrer dans un donjon, il m'aurait été assez facile de la semer. Mais bon, les couloirs étaient assez petits et je le parcourais en courant. Il y a une limite à tout. En marchant, cela ne posera aucun problème. C'est de bonne augure pour les créatures du nécromancien.

Me voilà donc parti pour ma deuxième quête qui a pour but de nettoyer par le vide un endroit nommé Den of Evil. A côté de la première, celle-ci est encore plus facile car même si les monstres y sont plus nombreux, ma rogue est efficace et mon barbare possède maintenant un bon équipement. En effet, j'ai trouvé une hache qui ajoute entre 1 et 8 points de dégâts en Lightning, ce qui est très efficace d'après ce que j'ai pu voir. Lorsqu'il ne vous reste plus que quelques monstres à trouver, une icône apparaît et vous donne exactement le nombre d'ennemis qu'il reste à détruire. Une fois que tout le monde est mort, il ne vous reste plus qu'à retourner en ville pour gagner votre récompense, à savoir un point à dépenser dans la skill de votre choix. Lorsque vous terminez une quête, l'icône correspondante dans votre Quest Log se met à brûler, ce qui indique que vous l'avez réussie.

Et tant que j'étais en ville, j'en ai profiter pour placer quelques objets dans le stash, qui est bien pratique lorsque vous n'avez pas envie de vendre quelque chose. Avant, si vous ne désiriez pas vendre un objet tout de suite, vous le laissiez en ville. Ici, il vous suffit de le mettre dans votre stash. Mais attention, il n'y a pas beaucoup de place et vous devrez quand même faire un tri dans les objets que vous trouverez. En parlant d'objets, je dois bien avouer qu'ils sont très nombreux. Mais alors vraiment très nombreux. Vous pouvez jouer pendant des heures et trouver de nouveaux objets. De mon côté, j'ai découvert une hache qui m'a permis d'utiliser deux gemmes. Cependant, l'arme n'a pas été aussi efficace que celle que j'avais (avec le bonus en lightning), et j'ai donc décidé de la vendre. Et oui, les objets sont chers pour les joueurs débutants, et les parchemins d'identification coûtent 80 gold, ce qui est beaucoup lorsque vous débutez. Par contre, je n'ai pas eu besoin d'acheter des potions de vie ni d'utiliser la skill Find Potion pour cela. Les potions que l'on trouve sur les monstres sont bien assez nombreuses pour faire ce que l'on veut. Des objets, vous en trouverez partout. La preuve en est que l'armure que je porte actuellement a été trouvée dans un tonneau ! Et elle fait partie d'un set d'objets ! N'hésitez donc pas à vérifier partout que vous ne devez pas cliquer sur une pierre ou un cadavre.

Les NPC vendent bien sûr des objets complètement inabordables pour ma misérable bourse. Gheed me propose d'ailleurs la fameuse option "pari", mais les prix sont délirants pour un pauvre barbare level 8.

Le système de waypoints est très agréable et sera à n'en pas douter d'une très grande utilité lorsque vous devrez vous déplacer rapidement pour rejoindre un ami ou revenir en ville. Ils sont d'autant plus agréables qu'il n'y a aucun temps de chargement d'une zone à l'autre, et ce dans tout l'acte 1. Le seul chargement se fait au début du jeu et est d'ailleurs très rapide. Bravo Blizzard, c'est un plaisir de ne plus devoir attendre entre 15 et 30 secondes pour passer d'un level à un autre. Et pourtant, les donjons (2) et les waypoints (2) ne sont pas nombreux dans ce Stress Test.

Et bien finalement, les graphismes sont très beaux. Oui oui, je change d'avis. Je me suis vite habitué et les effets de lumières sont vraiment très réussis. Tout est finalement très bien réalisé. Les shrines, par exemple, possèdent des animations très cools. J'ai hâte de voir tous les effets de sorts de la sorcière par exemple. La première impression n'était donc pas la bonne ! Bien que j'aurais aimé avoir accès à une résolution supérieure ;)

Les transitions jour-nuit sont très impressionnantes. La journée est toujours un peu crépusculaire, surtout quand la pluie tombe. Celle-ci est d'ailleurs très bien faites et la voir tomber dans l'eau est un plaisir. La nuit est quant à elle très glauque. Il fait vraiment très sombre et vous ne voyez les ennemis que lorsqu'ils sont proches de vous. Vous devrez donc faire très attention pour ne pas vous faire surprendre.

Les musiques du jeu sont également excellentes. On reconnaît tout de suite le style de Diablo. Elle n'est pas du tout lassante et vous met bien dans l'ambiance du jeu. Bon, je n'ai joué que 2-3 heures, mais c'est bon signe. Au niveau des bruitages des autres éléments du jeu (monstres, sorts, coups d'épées), rien à dire, c'est du tout bon. Ils vous immergent complètement dans le jeu. Je veux voir la suite ! Vivement la sortie du jeu.

Si vous avez ICQ, vous serez content d'apprendre que la fonction Alt-tab fonctionne toujours parfaitement, et semble plus stable que dans Diablo, où les couleurs finissaient parfois par déconner complètement. Pendant mes heures de jeu, le programme n'a pas planté une seule fois. Par contre, lorsque j'ai montré le jeu à ma copine (qui a joué à Diablo d'ailleurs), j'ai entendu un petit "ding" qui ressemble étrangement à un pop-up windows et le jeu a complètement freezé. Je n'ai plus sû revenir sous Win98 et j'ai dû rebooté le PC.

Et tant que je parle des petits problèmes, on voit que le jeu possède encore quelques bugs. Les monstres sont parfois un peu sur vous lorsque vous les frappez. Rien de bien méchant, mais bon, on s'habitue vite à la perfection, alors il nous la faut partout et tout le temps. Les cadavres sur le sol donnent aussi une impression bizarre par moment. Lorsqu'on marche et que l'on passe à côté du corps d'une rogue par exemple, le cadavre donne parfois l'impression de bouger. Si vous vous arrêter, tout s'arrange, mais je dois avouer que cela surprend la première fois. Il va falloir régler cela ;)

Ce Stress Test est décidément bien court. En deux heures, on a fait le tour du jeu, il ne reste donc plus qu'à recommencer pour monter de niveau et trouver d'autres objets. C'est d'ailleurs exactement ce que j'ai fait, mais avec d'autres joueurs cette fois.

Les Chatrooms n'étaient pas très bien remplies lorsque j'y suis revenu. Mais l'ambiance est bien présente et ça fait du bien de revenir sur Battle.net. L'interface est un peu plus compliquée que pour Diablo, mais on s'habitue rapidement. Je clique donc sur "Join Game" et une liste de parties en cours apparaît. Je décide de choisir une partie où se trouve déjà trois autres joueurs. En effet, pour gagner de l'expérience, il faut aller dans une partie où il y a déjà plusieurs joueurs. Comme l'a expliqué G. FRaizer récemment, si vous êtes 4 dans un jeu, les monstres seront 4 fois plus costauds mais apporteront plus d'expérience. Et cela se voit. Hélas, on ne joue pas vraiment en coopératif lorsque l'on a atteint le niveau 8. Votre personnage est à ce moment là assez costaud pour s'en sortir tout seul et le challenge n'est pas vraiment là. Ceci est dû au fait que les monstres disponibles dans le Stress Test sont les plus faibles. Dans la version finale, votre personnage niveau 8 devra faire face à des monstres bien plus puissants. Il ne faut donc pas s'en faire à ce niveau là. Le Stress Test est facile, le jeu le sera beaucoup moins. Cela était peut-être aussi du au fait que je me battais avec une hache et que j'avais à ce moment là 4 points dans la compétence Axe Mastery. J'ai essayé de combattre avec deux haches et il faut bien avoué que c'est très cool également. J'ai essayé des javelots, des petits couteaux, une lance et il faut bien avoué que le barbare s'en sortait assez bien dans tous les cas, sauf avec les javelots qui étaient peu efficaces. Au niveau des compétences, Howl est marrant à utiliser. En utilisant cette skill, les ennemis qui se trouvent dans un certain rayon prennent peur et s'enfuient. Ceci pourrait vous permettre de vous sortir d'une situation délicate. Au niveau 2, le rayon est bien plus grand et il n'est plus nécessaire que le monstre soit tout près de vous pour lancer Howl. Au niveau 8, mes compétences étaient les suivantes :

  • Bash : 2
  • Axe Mastery : 4
  • Find Potion : 1
  • Howl : 2
Oui, oui, cela fait 9 points au total, mais n'oubliez pas que la quête Den of Evil m'a permis de gagner un point de plus. Au niveau des stats, je n'ai pas mis de point en énergie car je ne me suis servi des compétences que pour les essayer. Je n'avais donc pas besoin de beaucoup de mana. Par contre, j'ai pratiquement tout mis en vitalité et surtout en force, et cela s'est avéré assez payant.

Pour en revenir au jeu multi, j'ai donc rejoins les trois joueurs et nous avons formé un groupe. L'ambiance est bonne mais comme je vous l'ai dit, ce Stress Test est facile et on ne se balade pas beaucoup ensemble. Notez que l'expérience est partagée puisque je suis monté de niveau lorsque j'étais entrain d'identifier un objet. Il n'y a donc pas grand chose à dire au niveau du multijoueur puisque je n'ai joué que peu de temps. Tout allait très bien, pas de lag, rien du tout. Les joueurs étaient déjà là depuis un moment lorsque je me suis joint à eux, ce qui fait que les monstres étaient pratiquement tous morts, j'ai donc décidé de quitter pour rejoindre une autre partie.

Lorsque je suis arrivé dans cette nouvelle partie, nous étions 6. Je suis allé voir mon stash et je ne parvenais plus à l'ouvrir. Ca sentait le lag à plein nez. Je suis allé chez Akara et je n'ai jamais réussi à voir ce qu'elle me proposait à la vente. Re-lag donc. Après quelques secondes, un superbe écran est apparu ;) Ce gros lag avait apparemment touché beaucoup de joueurs puisque nous nous sommes tous retrouvés dans un channel. Espérons que ce genre d'expérience ne sera pas trop récurrente dans la version finale.

C'est à ce moment là que j'ai déconnecté de Battle.net pour commencer ce rapport. Que dire de Diablo II à partir de ce Stress Test ? C'est assez simple. Le jeu est enivrant, tout comme l'était Diablo. Dès que l'on entre dans une partie, on est complètement hypnotisé est on ne pense plus qu'à trouver des objets, combattre et se balader dans ce monde immense. Je n'ai joué que quelques heures, et il faut bien avouer que le Stress Test est très court, mais il est là pour tester Battle.net et cela se voit. Les serveurs sont par moment indisponibles, ce qui veut dire que Blizzard y travaille. Tout le jeu est réalisé dans un seul but : faciliter la vie au joueur qui peut se concentrer sur l'action. Et le moins que l'on puisse dire est qu'il y en a ! Le jeu est fun, c'est tout ce qu'on lui demande. Diablo était devenu une référence dans son genre, seul Darkstone était parvenu à faire parler de lui. Diablo II sera dans sa version finale supérieur à tous ses concurrents, et ce pour un bon moment, j'en suis sûr. Préparez-vous à passer des centaines d'heures devant votre écran, Blizzard nous a pondu un jeu exceptionnel.

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Diablo II : 41.714.339 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.