Blizzard exige la fermeture de plusieurs mods pour Diablo 2 Resurrected

On vous explique tout
JudgeHype | 31/05/2021 à 16h56 - 8

Lors de l'alpha de Diablo 2 Resurrected, plusieurs joueurs ont créé et mis en ligne des mods permettant d'activer des classes non-jouables, de jouer offline sans avoir été invité par Blizzard ou encore de continuer à jouer à D2R après la fin de l'alpha en utilisant des serveurs privés. Inutile de vous dire que cela n'a pas été du goût de la société, laquelle a décider d'envoyer un courrier aux moddeurs afin qu'ils arrêtent leur activité immédiatement.

C'est le cas de Ferib Hellscream, auteur de D2ROffline, qui explique à Kotaku avoir développé le mod pour lui et une petite communauté de moddeurs, simplement pour les aider à passer le système de sécurité de Blizzard. Le mod était censé être utilisé en petit comité mais un utilisateur a récupéré le mod pour le mettre en vente sur internet. 

Dans un message publié le 12 avril, mais supprimé depuis, Feril explique le processus qui lui a permis d'outrepasser le système anti-triche, dont le développement a été facilité par le fait que les fichiers étaient lisibles depuis les serveurs de Blizzard même si vous n'aviez pas reçu d'invitation pour l'alpha technique. Le projet, publié ensuite sur Github, a connu un immense succès, plus de 100.000 visiteurs s'étant rendus sur la page en seulement quelques jours.

Le travail abattu par Ferib a ouvert la voie à d'autres mods dont D2RModding est l'un des chefs de file. Mis en ligne par Shalzuth, il permet de débloquer des classes inaccessibles dans l'alpha tout en apportant la possibilité d'apporter de profondes modifications à Diablo II: Resurrected.

Blizzard n'allait évidemment pas se laisser faire et Shalzuth vivant aux Etats-Unis, il a carrément reçu la visite d'un détective privé, lequel lui a remis le courrier l'invitant à cesser le développement et la distribution de R2RModding.

Les conséquences de ces courriers officiels ne se sont pas faites attendre et les différents intervenants se sont rapidement exécutés en retirant les logiciels de leur site web respectif. 

Du côté de Blizzard, on affirme comprendre que la longévité de Diablo II est en partie due à la communauté du modding et qu'on apprécie beaucoup l'enthousiasme de tels joueurs. L'équipe en charge du développement de Diablo 2 Resurrected fera de son mieux pour soutenir les mods, tandis que la version Classic de Diablo II continuera de profiter du travail abattu par la communauté ces 20 dernières années. 

Cependant, la société estime que certains mods sont atypiques et qu'ils posent des soucis de sécurités à ses jeux. Or, cette sécurité est une priorité des développeurs et ils ne toléreront rien qui pourrait venir l'entraver.

Source : Kotaku
8 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Diablo II : 40.289.173 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.