Blizzard résume l'histoire de Diablo avant la sortie de Diablo II : Resurrected

Un peu de lecture avant la semaine prochaine...
Arkentass | 17/09/2021 à 23h00 - 30

Dans un article publié il y a quelques instants, Blizzard résumé l'histoire de Diablo à quelques jours de la sortie de Diablo II : Resurrected. Remémorez-vous les événements de l'Éternel conflit, de la Guerre du péché, l'Exil noir et les Horadrims, l'Âge sombre de Tristram et le retour du mal avant de vous-même prendre part à la suite.

Le seigneur de la Terreur est de retour dans Diablo II: Resurrected, traînant derrière lui des millénaires de savoir à travers de nombreux royaumes, livres et jeux. Pour vous aider à mieux appréhender l’état de Sanctuaire au début de votre nouvelle aventure, nous avons élaboré une brève chronologie du conflit entre les Cieux et les Enfers et des évènements chaotiques qu’il a engendrés.

Lisez ce qui suit pour retracer l’histoire de Diablo avant de commencer votre voyage dans Diablo II: Resurrected.


L’Éternel conflit

Depuis la nuit des temps, les forces de la lumière et des ténèbres se livraient une guerre sans fin, l’Éternel conflit, pour asseoir leur emprise sur l’ensemble de la création. D’un côté se trouvaient les anges dans les Cieux, des guerriers menés par les archanges du Conseil des Angiris, qui pensaient que seul l’ordre absolu pouvait gouverner les royaumes. De l’autre, les créatures démoniaques des Enfers, dirigées par les Démons primordiaux Diablo, Baal et Méphisto, qui affirmaient que le chaos et les ténèbres étaient la source de toutes choses.

Pourtant, malgré la durée et la considérable ampleur des affrontements entre ces deux factions, aucune ne parvenait à établir durablement sa domination sur l’autre. L’archange Inarius, épuisé par le conflit sans fin entre les Cieux et les Enfers, voulut créer un havre de paix, un monde à l’écart de la lutte qui déchirait les deux royaumes depuis si longtemps. À cet effet, il s’unit avec la démone Lilith, Fille de la Haine, et rassembla des anges renégats et des démons partisans de leur cause pour fonder le royaume mortel de Sanctuaire. Inarius utilisa la Pierre-Monde, un puissant artefact longtemps convoité par les deux factions, pour dissimuler Sanctuaire aux yeux des Cieux et des Enfers.

Les anges et démons dissidents de Sanctuaire donnèrent naissance aux ancêtres de l’humanité : les Nephalem. Lorsqu’il fut découvert que la puissance de cette nouvelle espèce pouvait surpasser celle de leurs géniteurs, certains s’inquiétèrent que leur force puisse attirer l’attention des Cieux et des Enfers. Alors qu’Inarius s’était isolé pour méditer sur cette révélation, Lilith, craignant pour la sécurité de ses enfants, se déchaîna dans Sanctuaire et massacra tous les anges et les démons qui vivaient dans le royaume. Inarius fut contraint de la bannir dans le Néant et altéra la Pierre-Monde pour restreindre le pouvoir des Nephalem. De génération en génération, leur puissance s’affaiblit, leur longévité diminua jusqu’à ce qu’ils deviennent une race de mortels n’ayant que peu de souvenirs de leurs ancêtres.

La Guerre du péché

Pendant un temps, l’humanité mena une vie paisible au sein de Sanctuaire, mais, comme toutes les bonnes choses, cela ne pouvait durer. Les seigneurs des Enfers découvrirent le royaume mortel qui leur avait été caché et provoquèrent la grande Guerre du péché. Durant ce conflit, Inarius s’opposa aux forces démoniaques, chacun tentant de manipuler subtilement les humains afin de les rallier à sa cause. Les deux camps s’affrontèrent pour contrôler l’humanité, les démons dans le but d’utiliser les mortels de Sanctuaire comme armes dans l’Éternel conflit, et Inarius pour garder le contrôle sur le monde parfait qu’il avait créé.

Pour influencer l’humanité, les Démons primordiaux des Enfers fondèrent le Temple de la Triade. Ce culte était composé de trois branches consacrées, à l’insu des mortels, aux alter ego des Démons primordiaux : Mefis, Dialon, et Bala. Lentement mais sûrement, la Triade entraîna l’humanité vers le péché, ses rangs grossissant à mesure que les décennies passaient sous la libre influence des Démons primordiaux. Pour tenter de renverser la puissance croissante de la Triade, Inarius adopta l’apparence du « Prophète » et fonda la Cathédrale de la Lumière pour prêcher la doctrine des Cieux.

La confrontation entre la lumière et les ténèbres se poursuivit ainsi sur Sanctuaire, comme elle l’avait fait dans les Cieux et les Enfers. La Triade et la Cathédrale de la Lumière répandirent leurs évangiles respectifs et attirèrent des foules de croyants jusqu’à ce que leur partie d’échecs soit bouleversée par le retour de la Première Mère de l’humanité : Lilith.

Lilith affaiblit les restrictions qu’Inarius avait placées sur la Pierre-Monde, permettant ainsi aux Nephalem de retrouver leurs anciens pouvoirs. Elle manipula ensuite un fermier, Uldyssian ul-Diomed, afin d’utiliser ses capacités nephalem retrouvées comme une arme. Uldyssian mena ses compagnons nephalem dans une révolte contre la Triade et la Cathédrale de la Lumière, manipulant davantage la Pierre-Monde pour amplifier les pouvoirs surnaturels des Nephalem et attirant ainsi inévitablement l’attention des Cieux sur Sanctuaire. Une guerre triple éclata, et elle fit rage jusqu’à ce qu’Inarius bannisse une nouvelle fois Lilith dans le Néant et qu’Uldyssian réalise que la présence de Nephalem non maîtrisés pouvait signifier la fin de tout Sanctuaire. Il se sacrifia pour juguler à nouveau le pouvoir de la Pierre-Monde, privant ainsi ses compatriotes nephalem de leurs capacités.

Après le sacrifice d’Uldyssian, le Conseil des Angiris et Méphisto se réunirent pour décider du sort de Sanctuaire. Les deux parties parvinrent à un accord : en échange de l’emprisonnement éternel d’Inarius dans les profondeurs des Enfers par Méphisto, les Cieux et les Enfers s’abstiendraient d’interférer dans les affaires de Sanctuaire et permettraient aux futures générations de l’humanité de choisir librement le chemin de la lumière ou de l’obscurité. Ainsi, les souvenirs de la Guerre du péché et des anges et démons qui jadis marchaient parmi eux furent effacés de la mémoire de l’humanité, et ces évènements se perdirent dans le flot de l’histoire.

L’Exil noir et les Horadrims

L’accord conclu entre Méphisto et le Conseil des Angiris attisa la colère des quatre Démons inférieurs des Enfers, qui commencèrent à remettre en cause l’autorité des Démons primordiaux. Pensant que les trois seigneurs démons étaient inaptes à poursuivre le combat contre les Cieux, ils initièrent un soulèvement qui embrasa tous les Enfers. Les Démons inférieurs sortirent vainqueurs et exilèrent les Démons primordiaux sur le royaume des mortels. Méphisto, Diablo et Baal ravagèrent les terres orientales de Sanctuaire pendant des décennies, ne laissant dans leur sillage que chaos et souffrance. Leur présence fut finalement remarquée par Tyraël, l’archange de la Justice. Pour affronter les Démons primordiaux, Tyraël forma les Horadrims, un groupe de puissants mages qui se consacraient à la destruction des seigneurs démons. Dans tout Sanctuaire, les Horadrims, armés de pierres d’âme façonnées par Tyraël à partir d’éclats de la Pierre-Monde et capables d’emprisonner les Démons primordiaux, les poursuivirent.

Les Horadrims parvinrent à enfermer deux des trois seigneurs démons dans les pierres d’âme. Après une longue traque, Jered Cain et ses compagnons horadrims emprisonnèrent le dernier des trois démons, Diablo, et dissimulèrent sa pierre d’âme sous la cathédrale de Tristram. Avec la menace des Démons primordiaux éliminée et la tâche que leur avait confiée Tyraël accomplie, les Horadrims s’éteignirent lentement. Une fois de plus, le peuple de Sanctuaire connut la paix.

L’âge sombre de Tristram

Bien des années plus tard, un monarque très apprécié nommé Léoric vint à Tristram et fit de la ville le siège de son pouvoir. À l’insu de Léoric, la pierre d’âme, scellée sous la cathédrale, avait été corrompue au fil du temps par l’influence de Diablo. Le conseiller de Léoric, l’archevêque Lazare, fut attiré par la pierre d’âme et l’énergie qui en émanait. Diablo corrompit Lazare et le força à libérer l’esprit affaibli du démon. Pour pouvoir s’incarner à nouveau, Diablo se mit en quête d’un corps mortel pour abriter son âme éphémère. Il essaya d’abord de posséder Léoric, mais fut incapable de le dominer complètement, laissant le roi, qui n’était plus que l’ombre de lui-même, en proie à la folie.

Diablo se tourna alors vers le fils du roi Léoric, le prince Albrecht. Le démon força Lazare à enfoncer la pierre d’âme dans le crâne d’Albrecht, ce qui permit à Diablo de prendre le contrôle du corps du prince. Léoric, rendu fou par la tentative de possession ratée de Diablo, accusa les habitants de Tristram d’avoir orchestré la disparition de son fils et entreprit d’exécuter ceux qu’il jugeait coupables. Les chevaliers de Léoric furent contraints de tuer leur roi, laissant Tristram sans souverain ni héritier pour la guider à travers les ténèbres grandissantes.

Profitant de cette confusion, Lazare réunit les habitants de Tristram pour sauver le prince Albrecht et les attira dans les catacombes sous la cathédrale. Les villageois se rassemblèrent en grand nombre, mais les mensonges de Lazare ne firent que les mener vers une mort atroce aux mains du monstrueux Boucher. Diablo, renforcé par ces sacrifices, commença à invoquer des démons pour terroriser la région tandis qu’il récupérait sa force dans le but de libérer ses frères, Baal et Méphisto, de leurs prisons.

Des ténèbres émergea un héros inattendu, l’un des nombreux aventuriers venus à Tristram dans le but de mettre fin au fléau des démons. Il s’enfonça au plus profond des entrailles de la cathédrale, massacrant les monstres et mettant au jour l’infâme complot de Diablo avant de se retrouver face à face avec le Démon primordial en personne. Le héros parvint à battre Diablo, mais fut contraint de planter la pierre d’âme dans son propre front pour contenir à nouveau le seigneur de la Terreur.

Le Mal est de retour

Bien que le héros ait triomphé de Diablo, le pouvoir de la pierre d’âme l’a submergé. Homme brisé, quasiment réduit à l’état de réceptacle pour Diablo, le héros a revêtu le manteau du Rôdeur noir et s’est aventuré vers l’est.

Et c’est ainsi, au lendemain de la catastrophe, qu’une nouvelle histoire commence : votre histoire. Embarquez, si vous l’osez, pour un voyage au cœur des ténèbres suffocantes de Sanctuaire durant lequel vous éluciderez les mystères du Rôdeur noir et découvrirez ce qu’il est advenu des Démons primordiaux…

Tags : Diablo 2 Lore
Source : Blizzard
30 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Diablo II : 40.754.718 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.